• 7
    observations

  • 4
    communes

  • 6
    observateurs

  • Première observation
    1999

  • Dernière observation
    2019
Boyer Jerome - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Fonderflick Jocelyn - Malafosse Isabelle

Informations sur l'espèce

Petite musaraigne « à dents rouges », la Musaraigne pygmée montre une préférence pour des habitats plutôt frais et humides, dans des milieux très variés, de la proximité des tourbières jusqu'aux forêts assez denses en passant par les landes, les prairies à condition d'un couvert végétal buissonnant suffisant.
Comme pour tous les micromammifères qui exigent des prospections ciblées, les données collectées sur le territoire du Parc national des Cévennes sont très peu nombreuses et ne reflètent certainement pas la répartition réelle de cette espèce localement. Elle est citée du Mont Lozère, du Sud du Causse Méjean et de l'Aigoual, secteur où Debussche & Debussche (2017) signalent cinq autres individus, retrouvés morts sur la commune de Cabrillac, en versant Nord et occidental de l’Aigoual, à 1530 m d’altitude. Avec une vaste répartition européenne et nationale, elle est sûrement bien présente dans une vaste gamme d'habitats potentiels avec un fort gradient altitudinal, n'évitant sans doute que les ambiances méditerranéennes, plus xériques, des Basses Cévennes.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Sorex canaliculatus | Sorex exiguus Brink, 1952 | Sorex gmelini | Sorex gymnurus | Sorex hibernicus | Sorex lucanius | Sorex melanderi | Sorex minutus becki Lehmann, 1963 | Sorex minutus carpatanus Rey, 1971 | Sorex minutus insulaebellae | Sorex pumilio | Sorex pumilus | Sorex pygmaeus | Sorex rusticus

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles