Trachémyde écrite (La)

Trachemys scripta (Thunberg in Schoepff, 1792)



  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2016

Informations sur l'espèce

La Trachémyde écrite est une tortue d'eau douce introduite en Europe et originaire d'Amérique du Nord. Elle se reconnaît facilement à sa « tempe » rouge caractéristique, du moins pour la sous-espèce elegans, la plus fréquente dans la région Languedoc-Roussillon, mais qui peut être moins marquée chez les individus âgés, et à ses dessins lignés vert-jaunâtre sur la tête et les pattes.
Son introduction en Europe remonte aux années 1970, suite à l'importation de plusieurs centaines de milliers d'individus en France et en Italie pour la vente en animaleries. Et nombre d'individus relâchés en milieu naturel, par des particuliers souhaitant s’en séparer (pratique interdite), ont fait souche. Sa présence dans la région Languedoc-Roussillon s'est ainsi généralisée dans le courant des années 1990. Les animaux adultes peuvent mesurer jusqu'à 25 cm et leurs populations devenir localement envahissantes. Les données sur cette espèce proviennent surtout du Sud du territoire du Parc non loin des agglomérations : le 03/09/1990 à Mandagout, le 01/06/1994 à Saint-Jean-du-Gard, le 12/08/1994 dans la rivière Hérault à la cascade d'Aiguefolle, le 27/07/2004 au Vigan, le 29/04/2015 dans un bassin de décantation au Sud des Mages, et le 10/06/2015 dans un parc d'Anduze. Une donnée du 05/06/2008 concerne l’observation d’un individu dans une lavogne du Causse de Sauveterre non loin de Soulages. Enfin, cette tortue a aussi été observée dans les Gorges du Tarn au pont de Montbrun, le 15/06/2003 et un an plus tard le 01/08/2004. Il s’agit probablement du même individu et représente pour l'instant la seule donnée inscrite dans le temps de cette espèce. En l'état actuel de nos connaissances, la Trachémyde écrite ne semble donc pas être installée durablement sur le territoire du Parc national des Cévennes. Néanmoins, une tortue avait été observée le 21/06/2016 non loin d'un jardin de particuliers au Chambon : cette tortue, une femelle de belle taille, était à plus d'une centaine de mètres de la rivière du Luech, un comportement qui, au vu de la période, pouvait laisser présager la recherche d'un site de ponte. Une prospection dans cette rivière a été réalisée et aucun autre individu n'a été détecté. Cette femelle a été retirée du milieu naturel et amenée dans un centre spécialisé à Vergèze.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Testudo scripta Thunberg in Schoepff, 1792 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles