• 3
    observations

  • 3
    communes

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    2018

  • Dernière observation
    2020
Fonderflick Jocelyn - Lefebvre Siméon - Rombaut Cyril

Informations sur l'espèce

La Tortue grecque est originaire d'Afrique du Nord et du Moyen Orient. Cette tortue terrestre ressemble à la Tortue d'Hermann mais s'en distingue par une carapace de couleur sable, ainsi que par l'écaille supracaudale simple alors qu'elle est presque toujours divisée en deux chez la Tortue d'Hermann.
Cette tortue est souvent détenue en captivité chez les particuliers. Les individus proviennent d'élevages officiels mais également du commerce illégal de cette espèce en provenance d’Afrique du Nord, ce qui fragilise notablement les populations maghrébines de l'espèce. Echappés ou relâchés, des individus sont couramment recapturés en milieu naturel. Les observations de la Tortue grecque sur le territoire du Parc national des Cévennes concernent des individus échappés de jardins de particuliers : le 15/06/2018 sur la commune du Ventalon en Cévennes, le 26/03/2019 à Valleraugue et le 22/05/2019 à Trabassac. Il est peu probable que la Tortue grecque s'établisse de manière pérenne sur le territoire du Parc compte-tenu des conditions climatiques hivernales peu favorables à cette espèce méditerranéenne. Toutefois, des observations régulières d'une Tortue grecque autour du village du Vigan entre 1970 et 1978 semblent prouver que l'espèce peut survivre aux hivers doux dans les zones les plus méditerranéennes du Parc national. Sous l'effet du réchauffement climatique, l’établissement d’une population pérenne sur le piémont des Cévennes n’est donc pas totalement à exclure pour l’avenir.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Testudo whitei Bennett in Whitte, 1836

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles