Corneille noire

Corvus corone Linnaeus, 1758


Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Corvidae Genre : Corvus
Chargement...

  • 1 153
    observations

  • 71
    communes

  • 81
    observateurs
    1
    organisme

  • Première observation
    1973

  • Dernière observation
    2024
Barraud Remy - Baty Stéphane - Belier Laurent - Bertrand Nicolas - Bonnel Celine - Boyer Jerome - Brien Yves - Bruc Yves - Bruce Nicolas - Chatellier Andréa - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Cuénin Christophe - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Sandrine - Devevey Caroline - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Fabre Jean-marie - Florent Lacoste - Fonderflick Jocelyn - Forestier Thibault - Fort Clément - Franck Duguépéroux - Garde Maxence - Gautier Grégoire - Gineste Benoit - Giral Cedric - Grandadam Jimmy - Guerin Hubert - Guillosson Jean-yves - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Herrera Antoine - Isabelle Malafosse - Jamier Myriam - Jean Bonnet - Jean-pierre Malafosse - Julien Arnaud - Karczewski Gaël - Lacoste Florent - Lamarche Béatrice - Laurent Alban - Legros Régis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Martin Patrice - Merlier Laurine - Meynet Laurie - Molto Jerome - Nappee Christian - Palmer Eric - Parchoux Franck - Patrice Martin - Peyo D'andurain - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Redon Maxime - Ricau Bernard - Riffard Sigrid - Roland Jaffuel - Rombaut Cyril - Roumejon Thierry - Sane Fabien - Saulnier-blache Hugo - Seon Jean - Soliveres Jordi - Sulmont Emeric - Tabone Laure - Taris Jean Paul - Tisne Jean-michel - Torreilles Gérard - Tyssandier Manon - Valerie Quillard - Vernier Rémi - Zimmerman Samuel
  • Parc National des Cévennes
    Participation à 1088 Observations
    Part d'aide à la prospection : 94.36 %

    Fiche organisme

Informations espèce

La Corneille noire est un des oiseaux les plus connus et les plus proches de l'homme. Son plumage noire anthracite est souvent lié aux "oiseaux de malheur". Elle est opportuniste. Cependant cet oiseau est d'une intelligence remarquable. Une fois apprivoisée, elle est capable de répéter certains mots. Observée à distance, on peut la confondre avec le Grand Corbeau, mais elle est de taille plus réduite : jusqu'à 600 g pour une envergure maximale de 1 m 04 (contre 1 kg 500 et 1 m 50 pour le Grand Corbeau). Son cri rauque et répétitif est différent de celui du Grand Corbeau : "Krra-Krra-Krra-Krraa".
Cette espèce est confinée à l’Europe continentale occidentale, depuis l’Espagne jusqu’à la Slovaquie par la Suisse et l’Autriche. Considérée comme sédentaire, avec une légère dispersion hivernale qui peut l’amener sur les territoires périphériques, la Corneille noire est une espèce très commune en France et elle conserve un statut identique sur tout le territoire du PNC. Très présente et sédentaire, elle est notée en couples isolés le plus souvent au printemps mais cette espèce reste très grégaire et des groupes, d’oiseaux non nicheurs pour la majorité sans doute, continuent de vagabonder dans le même temps. La construction ou la réfection des nids, toujours situés dans des arbres entre 8 m et 13 m de hauteur (conifères divers, Frêne, peupliers, chênes, Hêtre), avec apports de branchettes et de laine, est notée entre le 25 février et le 12 juin (13 données). Des comportements de parade sont observés dès la mi- février et des accouplements jusqu’au 24 juin. Des femelles au nid, en train de couver, sont rapportées entre le 05 avril et le 26 mai (4 données en avril et 4 en mai). Nids occupés (sans plus de précision) et nourrissages au nid sont observés entre le 1er avril et le 15 juin (10 données) avec des poussins prêts à l’envol le 20 mai (2 données : 2 nids contenant 3 poussins). Des juvéniles quémandant ou restés prêts du nid, entre le 20 mars, date très précoce en 2013 à La Malène (gorges du Tarn), et le 13 juillet, date tardive en 2015 près de Lanuéjols (Causse Noir). La taille des nichées est peu documentée mais il est souvent observé 2 ou 3 juvéniles (sans certitude de nichées complètes) avec une nichée de 4 poussins envolés un 10 juin. Dès l’envol des premiers jeunes, les regroupements familiaux se forment ici et là pour constituer des rassemblements en dortoirs dès le mois de juin. Notons que les rassemblements nocturnes sont signalés toute l’année sauf pour les mois d’avril et de mai. À l’automne et surtout en hiver, les corneilles noires constituent des dortoirs aux effectifs parfois importants : 110 individus le 02 octobre 2012 près d’Avèze, 300 le 29 décembre 2012 près de Sumène et 350 le 14 février 2005 près de Branoux-les-Taillades. Notons que les plus gros dortoirs sont signalés sur le piémont des Cévennes. Plus haut en altitude, les effectifs sont en général plus modestes : 110 le 03 février 2016 à Cassagnas et 200 le 26 janvier 2014 près de Gatuzières à près de 1100 m d’altitude. Ces dortoirs sont parfois mixtes avec le Grand Corbeau et/ou le Choucas des tours et se forment dans des secteurs boisés, en général relativement discrets. La Corneille noire est une espèce assez vindicative qui défend son territoire et ses nichées avec souvent une ferme détermination. De nombreuses données rapportent des attaques ou du harcèlement envers la Buse variable (35 données), le Grand Corbeau (6 données), le Circaète Jean-le- 126 Blanc, les milans, noir et royal, l’Autour des Palombes et l’Epervier, la Bondrée apivore et même le Grand-duc. Un trait de caractère de cette espèce qui sans nul doute lui confère une certaine autorité dans son environnement ! Sur le plan alimentaire, la Corneille noire est très éclectique, tantôt détritivore (déchets divers, charognes, poissons abandonnés par les pêcheurs), prédatrice (mollusques et invertébrés divers, reptiles) ou frugivore (noix, cerises, sorbes) et granivore (semis, chaumes céréaliers) pour les données renseignées. Ce régime polyphage ajoute forcément un avantage compétitif à cette espèce dans la nature expliquant son omniprésence.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Pas de synonymes pour ce taxon

Vidéo(s) (1)

Corneille noire

Auteur: Parc national des Cévennes

Audio (1)


Carrion Crow (Corvus corone) (W1CDR0001425 BD18).ogg

CC-BY-SA-4.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: Ndalyrose

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles