Gazé (Le)

Aporia crataegi (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Pieridae Sous-Famille : Pierinae Tribu : Pierini Genre : Aporia
Chargement...

  • 388
    observations

  • 52
    communes

  • 61
    observateurs
    2
    organismes

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2024
Alcaix Gérard - Barraud Remy - Belier Laurent - Bertrand Nicolas - Besnard Sylvie - Boyer Jerome - Breton François - Bruce Nicolas - Chenard Michaël - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Devevey Caroline - Dissac Yann - Duvallet Gerard - Fabre Jean-marie - Fonderflick Jocelyn - Garnier Gilles - Gineste Benoit - Grandadam Jimmy - Hache Sébastien - Hennebaut David - Henry Isabelle - Herault Emilien - Holstein Véronique - Huleux G - Jamier Myriam - Jaulin Stéphane - Joly Camille - Karczewski Gaël - Lacoste Florent - Lamarche Béatrice - Laniece Manon - Laurent Alban - Lenganey Denis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Meeus Guido - Meynet Laurie - Molto Jerome - Moschetti Maily - Outrebon Juliette - Oziol Michel - Picq Hervé - Poisson Francis - Quillard Valerie - Riffard Sigrid - Rombaut Cyril - Rossignol Tom - Rousset Christian - Ryckewaert Philippe - Savineau Morgane - Seon Jean - Sulmont Emeric - Tisne Jean-michel - Vernier Rémi - Zimmerman Samuel
  • Parc National des Cévennes
    Participation à 370 Observations
    Part d'aide à la prospection : 95.36 %

    Fiche organisme

  • ONF
    Participation à 13 Observations
    Part d'aide à la prospection : 3.35 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le Gazé fait partie de la famille des Piérides et arbore des ailes blanches aux nervures noires très visibles. La femelle se distingue du mâle par ses ailes quasiment transparentes. La femelle pond ses œufs sur les feuilles d'Aubépine, de Sorbier, de Prunellier ou d'autres Rosacées arbustives, formant ainsi de petits amas jaunes. Les chenilles vivent en communauté et 80 % d'entre elles seront consommées par les passereaux pendant l'hiver.
Autrefois très répandu en France, il s'est nettement raréfié du fait de la disparition des haies et de l'utilisation des traitements insecticides auxquels les chenilles sont particulièrement sensibles. Sur le territoire du Parc national des Cévennes, il reste encore assez commun. On le retrouve à toutes les altitudes, excepté sur les hauteurs du Mont Lozère où il n'a pas été contacté récemment. Il vole chez nous de mi-mai (noté le 14/05/2014 à St martin de Boubaux) à mi-août (noté le 15/08/2016 sur le Mont Lozère) vers le pont du Tarn.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Aporia crataegi basanius Fruhstorfer, 1910 | Aporia crataegi crataegi (Linnaeus, 1758) | Leuconea crataegi (Linnaeus, 1758) | Papilio crataegi Linnaeus, 1758 | Pieris crataegi (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles