Blaireau européen

Meles meles (Linnaeus, 1758)


Classe : Mammalia Ordre : Carnivora Famille : Mustelidae Sous-Famille : Melinae Genre : Meles
Chargement...

  • 501
    observations

  • 73
    communes

  • 68
    observateurs
    1
    organisme

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2024
Argoud Philippe - Baret Richard - Barraud Remy - Belier Laurent - Bertrand Nicolas - Boyer Jerome - Brianceau Lucille - Chatellier Andréa - Chenard Michaël - Chollet Mara - Coenders Sylvie - Costes Geraldine - Cuenin Christophe - Cuénin Christophe - Dayet Laurence - Deffrennes Benoit - Descamps Régis - Descaves Bruno - Descaves Sandrine - Dessoliers Eric - Devevey Caroline - Digier Marion - Dissac Yann - Dugueperoux Franck - Esculier Carine - Fabre Jean-marie - Fauchier Emilien - Fivel Agathe - Fleith Patrick - Fonderflick Jocelyn - Forestier Thibault - Fort Clément - Garde Maxence - Garlenc Jean-christian - Garnier Gilles - Gineste Benoit - Grandadam Jimmy - Gueniot Pierre - Hennebaut David - Herault Emilien - Hopkins Frantz - Jamier Myriam - Lacoste Florent - Lamarche Béatrice - Laurent Ghislaine - Lenganey Denis - Lucas Philippe - Malafosse Isabelle - Malafosse Jean-pierre - Martin Patrice - Meynet Laurie - Molto Jerome - Picq Hervé - Pinna Jean-louis - Quillard Valerie - Redon Maxime - Riffard Sigrid - Rombaut Cyril - Roumejon Thierry - Selosse Lucie - Seon Jean - Soliveres Jordi - Soustelle Cyril - Sulmont Emeric - Tabone Laure - Tisne Jean-michel - Tyssandier Manon - Vernier Rémi
  • Parc National des Cévennes
    Participation à 499 Observations
    Part d'aide à la prospection : 99.60 %

    Fiche organisme

Informations espèce

Le Blaireau européen, avec un poids moyen de 10 à 15 kg, est notre plus gros mustélidé. Sa silhouette massive et sa tête rayée de noir et blanc le rendent aisément reconnaissable. Ses pattes robustes, terminées par de longues griffes lui servent à creuser ses terriers. Cet animal pataud, en apparence, surprend lorsqu’on le voit trotter, grimper ou même galoper avec aisance et agilité. Le Blaireau est omnivore et se nourrit aussi bien de fruits et d'invertébrés que de petits mammifères, voire même de charogne mais les vers de terre constituent sans doute aussi une grande part de son alimentation.
Le Blaireau est noté toute l'année sur l'ensemble du territoire du Parc national des Cévennes, depuis les altitudes les plus basses, en Cévennes, jusqu'à plus de 1500 m sur le massif de l'Aigoual. C'est l’un des mustélidés les plus communs localement. Essentiellement nocturne, le Blaireau est un animal plutôt discret mais il est souvent observé au bord des routes dont il emprunte volontiers les talus, ce qui occasionne ainsi une mortalité routière non négligeable. Une seule donnée fait état de la reproduction : elle concerne deux jeunes Blaireau jouant près du terrier situé dans un clapas sur le Causse de Sauveterre en 2017.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Meles alba | Meles arcalus | Meles britannicus | Meles caninus | Meles communis | Meles danicus | Meles europaeus | Meles marianensis | Meles meles meles (Linnaeus, 1758) | Meles taxus Boddaert, 1785 | Meles typicus | Meles vulgaris | Ursus meles Linnaeus, 1758

Vidéo(s) (2)

Blaireau européen

Auteur: Parc national des Cévennes

Blaireau européen (1)

Auteur: Parc national des Cévennes

Audio (1)


European Badger (Meles meles) (W1CDR0001490 BD4).ogg

CC-BY-SA-4.0 (Wikimedia Commons)
Auteur: Ndalyrose

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles